27/03/2006

M'

Déesse,

Suis venu vers toi comme un papillon,

Aimant magique, dans ta lumière,

Quelle prétention!

Même plus chenille, chique, amer,

Tristesse.

 

Renoir,

Le noir me gonfle,

Dure fragilité, molle médiocrité,

La peur me ronfle,

Mes sens encastrés,

Des miroirs.

 

Armés,

Ames profanées, gorges rouges,

La voie saigne, galvaudée,

Trace déshumaine, gouge,

Ma foi baigne, gavée,

Damnés.

 

La rigole,

Les paroles, coïncident, dansent,

Amor, tauromachie blanche,

Funèbres, odieux, ne pense,

Magie, agonie d'accord, déhanche,

Les fioles.

 

Carence,

Immense beauté vive, ballade déchictée,

Consommée et recommence  la gangue,

Falsifiée, la vie brûlée,

Les pendus reprennent la ganse,

Essence.

 

Cuite,

Fuite, trop vite, trop haut,

Muet, le cri du lapin,

La grotte, trop tôt,

Sein, Graal, tapin,

Rite.

 

Roc,

Choc, magma dérisoire,

Accident, éruption condamnée,

Dortoir dessus de trottoir,

Paranoïa, contaminé,

Ad hoc.

 

Malin,

Le matin triste, lourd,

Automatique,

Et toutes ces clés, je suis sourd,

Fantomatique,

Venin.

 

Artiste,

Art triste, qui ne relie,

Ni élève, aveugle, et pille,

Pourtant la sève, toujours est là,

Viracocha, "m", Pachamama,

Perfectionniste.

 

14, aujourd'hui,

Quatorze, feu l'artifice,

Mektoub, je crois,

Retorse, peu de malice,

Force.

 

M', libre.

 

 

 

 

 

 

 

 

19:52 Écrit par Kunda | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mr T'appelle ça de la lumière?

Écrit par : gold | 28/03/2006

No comment... Je t'adore... ! Bisous

Écrit par : M' | 03/04/2006

Les commentaires sont fermés.