27/01/2007

Nuisette et potentiel

D'une beauté éphémère,

D'une clarté, pénétrants,

Pour tant fuir, et mon puits,

De l'antre de la terre,

Des mots du levant,

Petits rires en petits cris.

21:53 Écrit par Kunda | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.